1/23

DIANA RIGHINI

Née à Rome en 1980, vit et travaille entre Paris et Berlin.  
Diplômée  des  Beaux-Arts  de  Paris,  Diana  Righini  étudie  dans  l’atelier  de  Jean-Michel Alberola et de Dominique Belloir. En 2004, elle fait un échange à Berlin et part l’année suivante à la School of Visual Art de New-York où, après avoir gagné le prix LVMH, elle étudie le film 16 mm et l’écriture de scénarios. 
Diana Righini poursuit son travail à Berlin grâce à la bourse de recherche du DAAD. Elle se spécialise alors en sérigraphie, ouvre un atelier dans la capitale allemande et édite des livres d’artistes. Elle sillonne l’Europe pour ses recherches, de Sarajevo à Rome et de Kiev à Marseille. Elle observe les mouvements des villes et va à la rencontre de leur histoire. 

Silvia Lorenz et Diana Righini ont déjà travaillé ensemble à Berlin en 2012 et 2014 sur des projets in situ.  

Elles parcourent les pays, et reconstituent une archéologie des villes et de leur histoire à partir de matériaux de récupération.
Dans « Millefeuille » (2012), présenté dans la vitrine de l'Institut français de Berlin, Silvia Lorenz et Diana Righini mettent en scène le paysage de la ville, et le réinventent, à travers des chantiers de construction ou de démolition. 

Dans l’exposition « MOnuMENTS » (2014), elles utilisent la vidéo afin de détourner des symboles historiques pour refléter un sens fragile et éphémère du temps.

Site web Diana

Exposition qui s'est déroulée du 19 mai 2017 au 3 juin 2017 avec la participation de Diana Righini et Silvia Lorenz.

MURMURATIONS:

1. du latin murmurationem, de murmurare « murmurer ».

2. (Anglicisme) Regroupement important d’oiseaux en vol, nuage d’oiseaux.

 

Diana Righini & Silvia Lorenz se retrouvent à Deux pour réaliser une installation in situ inspirée du vent, force immatérielle, incontrôlable et légère.

Le vent, symbole de désastre, de résistance et d’énergie, appelle une multitude de métaphores: «aller à contrevent» ou bien «aller là où le vent mène».

Les deux artistes ouvriront les portes de Deux au vent, et créeront une installation à partir de poussières de rue, glanées dans Marseille, incluant les coïncidences et des accidents. Rassemblant divers objets, matériaux et fragments, images filmées et imprimées, leur mode de travail rappelle les procédés du bricolage que l'anthropologue Claude Lévi-Strauss qualifiait de «science du concret», mettant en scène ainsi un mécanisme de la pensée présent chez tout humain. Dans Murmurations, les deux artistes accumulent, connectent et façonnent des matériaux pour contrer le chaos du monde.

SILVIA LORENZ

Née à Dresde en 1978 (Allemagne de l' Est), vit à Berlin. 
Travaille comme sculpteure spécialisée dans les voyages aériens, spatiaux, et les aller-retours entre la rue et le cosmos.
En 2010, elle est diplômée de l’école des Beaux-arts de Berlin - Kunsthochschule Weißensee et d’un doctorat en Art & Littérature de la Technical University de Dresde. De 2013 à 2015, elle travaille comme professeur invitée à la KHB. Elle expose et participe à plusieurs projets en Allemagne, Serbie, Autriche, Russie, Slovénie, Italie, etc.


Site web Silvia

35, rue de la bibliothèque
13001 Marseille

contact.imagecle@gmail.com

  • Facebook - Black Circle