1/3

Tensions passagères installation vidéo de Pauliina Salminen, 2014 (extrait vidéo ci-dessous)

 

Dans cette installation sur trois écrans, on voit ce qui semble être des portraits photo classiques. De temps en temps, les gens dans les cadres deviennent vivants car des vagues d'électricité les traversent .On ne sait pas très bien si ces tensions se créent à partir des regards ou s'il s'agit d'une influence externe.

Les vidéo de l'installation tournent en boucle donc les personnes reviennent à leur état immobile après la charge éléctrique qui les a traversé. Le travail questionne les limites entre l'image fixe et l'image en mouvement. Il s'intéresse également au lien et à la communication (ou leur manque) entre les individus. Chaque personne reste immobile dans son cadre, ignorant la présence des autres. Pourtant, quelque chose circule entre eux, et par moments, une trace d'émotion se laisse voir.

 

Exposition : Château de Servières, Marseille, septembre 2013

Friche la Belle de mai (Instants Vidéo), Marseille, novembre 2014

 

35, rue de la bibliothèque
13001 Marseille

contact.imagecle@gmail.com

  • Facebook - Black Circle